parcours, formation

Sandie Chanchah est praticienne de shiatsu, certifiée par l’école Iokai Shiatsu Europe
et praticienne de Body-Mind Centering® (BMC) et d’éducation somatique par le mouvement,
avec une spécialisation sur le développement sensoriel et moteur des nourrissons,
certifiée par The School for Body-Mind Centering.

Où débuter l’histoire ? Peut-être en étant accueillie, alors jeune étudiante en géologie,
pendant des mois au Japon, afin d’observer sur le terrain, les émanations des volcans,
en compagnie de chercheurs de l’université de Tokyo.  Ce voyage aura des conséquences inattendues : découverte de l’âme japonaise, du zen, du wabi-sabi, l’éloge de l’ombre,
et quelques jours avant de rentrer définitivement en France, le shiatsu…

De là, commence alors une toute autre recherche, de la prévention du risque volcanique
pour les populations à celle de la préservation de la vie telle que l’encourage la médecine chinoise.
Un tout autre voyage commence, celui de l’intériorité : avec l’école Iokaï shiatsu, l’exploration
du corps comme un pays et avec le Body-Mind Centering, l’éveil strates par strates de l’expérience
et la mémoire du corps.

Sandie vit dans la garrigue près d’Uzès, et monte à Paris avec parcimonie.

formation

En formation continue(lle) :

  • auprès de Iokaï : au dojo on pratique l’assise, le do-in, les postures de bases (ou kata), on apprend à repérer et à sentir les qualités des 12 méridiens avec les mains. On étudie la tradition chinoise, les textes poético-médicaux anciens, le SuWen et le Ling Shu et leurs différentes traductions, le Yin et le Yang, les 5 éléments, les différents diagnostics. L’apport théorique vient éclairer les informations perçues par les sens (vue, ouïe, toucher). Par la méditation, le développement du hara, on pratique l’écoute de ce qui est là, présent, sans jugement, sans forme pré-établie. On appelle ça communiquer.
  • avec The School of Body-Mind Centering : dans le studio de danse, on explore ensemble le développement sensori-moteur humain parce que le mouvement est notre premier langage. On continue l’expérience du corps-esprit grâce à l’anatomie et à la physiologie, jusqu’au niveau cellulaire, ainsi nous percevons le subtil en nous.

Le cheminement est également inspiré par des disciplines méditatives et du mouvement tels le zazen, le katsugen undo, le mouvement authentique, le life-art process et l’awareness through the body (ATB).