exploration somatique : les os

Ce texte a été écrit par Rebecca Haseltine, professeur de Body-Mind Centering®, pour le lire en version originale c’est ici : BONES

 

Human feet Drawing by Bernard Siegfried Albinus, anatomist of the 18th century

Bernard Siegfried Albinus. 18e siècle

Les os sont une part magique et toujours mystérieuse de notre être ;
ils sont à la fois en profondeur et près de la surface.

Trouvez votre rotule ou l’os de votre cheville et tapez en utilisant l’extrémité de votre doigt
comme un petit marteau. Tapez avec assez de clarté osseuse depuis votre doigt et vous entendrez
la résonance de l’os. Trouvez d’autres endroits osseux à explorer et écoutez le tonus différent
de chaque os. La résonance des os est en partie due à leur structure intérieure minérale – principalement du calcium et du phosphore sous forme cristalline – cela permet non seulement
une résistance à la force, mais cela construit aussi leur élasticité. Les os créent leur structure
en réponse aux forces qu’ils rencontrent et leur forme peut réellement changer en fonction
des contraintes physiques qu’ils rencontrent. La partie organique de l’os – oui, les os sont vivants ! – comprend des cellules osseuses spécialisées et un environnement fluide qui les soutient.
Il y a aussi une peau autour de l’os appelée le périoste – qui contient et protège les cellules osseuses les plus actives : les ostéoclastes décomposent l’os et les ostéoblastes créent l’os.
Ce processus est un modèle pour une vie dynamique – nous vivons et mourons à chaque instant,
tout le temps. Nous créons et écartons ce qui n’est pas ou plus nécessaire – tous les jours.
Quelles sensations avez-vous de votre périoste ?
La moelle osseuse à l’intérieur de l’os, en profondeur, crée les cellules sanguines, y compris
les globules blancs et chez l’adulte comprend également des graisses et des cellules souches.
Qu’est-ce que vous expérimentez dans la moelle de vos os ?

Lorsque nous nous sentons quelque chose dans nos os, le sentons-nous dans leur structure résonante, dans la profondeur de la moelle, dans le processus de construction-destruction,
ou dans quelque chose d’autre qui est logé dans l’os ? Quelle est la connaissance intérieure,
qui ne peut être prouvée, ne peut pas être mesurée, mais est ressentie profondément
et spontanément ?
Les os témoignent tellement de qui nous sommes – notre structure de base comme la colonne vertébrale et les membres, un crâne qui protège notre cerveau, une mâchoire qui permet notre régime alimentaire, des pieds qui soutiennent notre intégrité, et les mains qui peuvent
transporter, tenir, délimiter et donner du sens.
Et les os sont si cachés que l’on oublie souvent qu’ils existent, on leur fait confiance
sans les connaître – ou les connaît-on, sans savoir ce que nous en savons ?

 

louise bourgeois

Louise Bourgeois